Un monde

à

6 émotions

+ 1

Avec le digital, est arrivé le règne des émotions. Le plus récent développement de l'histoire, accompagné par la valorisation du plus ancien moteur des êtres vivants.

 

La technologie est globale et sans frontières. Il en serait de même pour les émotions, si l'on en croit Paul Ekman.

Ce psychologue américain avance la théorie de l'universalité des émotions, communes à tous les humains à travers les géographies et le temps, et quelles que soient les cultures. Ses thèses sont popularisées par la série télévisée Lie To Me, à laquelle il contribue. En 1972, il identifie six émotions "de base" (joie, tristesse, colère, peur, surprise, dégoût), qui toutes correspondent à une expression faciale identifiable, plus tard complétées par dix émotions supplémentaires. 

Le succès des émoticones semble corroborer la théorie de Paul Ekman. Ces signes graphiques, simplifiés à l'extrême, omniprésents dans les échanges numériques, constituent un langage universel, à la compréhension immédiate et partagée. Les plus fréquents émoticones correspondent aux six émotions "de base" du psychologue.

 

En revanche, un des émoticones les plus fréquemment utilisés ne trouve aucun équivalent dans sa liste : le clin d'oeil.  

Le digital et les émotions

Combinez
les émotions
et la raison
 
Maîtrisez
les émotions
dans l'organisation
Amusez-vous
du digital

© 2016 by digitfit..

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-90030362-1', 'auto');
  ga('send', 'pageview');

</script>